L’obésité et le tabagisme, ont-ils un impact sur la consolidation après une fracture du poignet?

L’obésité et le tabagisme peuvent avoir des conséquences négatives sur la santé osseuse. Une étude récente menée par une équipe du Beth Israel Deaconess Medical Center (BIDMC) a étudié leur impact sur la consolidation chez les patients ayant subi une chirurgie pour des fractures du poignet ou du radius distal, qui comptent parmi les plus courantes. Ces fractures représentent 5 à 20 % des fractures aux urgences, et les patients concernés peuvent rencontrer des difficultés dans la vie quotidienne ainsi que des complications potentiellement graves et coûteuses.

Lire Aussi: Le Soulevé de Poids Pourrait Réduire le Risque de Crise Cardiaque

Fracture du Poignet

Fracture du Poignet

Pour cette l’étude, publiée dans le Journal of Hand Surgery, les scientifiques ont analysé des données sur des patients traités chirurgicalement pour une fracture du radius distal entre 2006 et 2017, dans deux centres de traumatologie. Les 200 patients ont été divisés en groupes obèses et non obèses (39 et 161 patients, respectivement) et ont également été catégorisés comme étant des fumeurs actuels, anciens et non-fumeurs (20, 32 et 148 patients respectivement) selon le nombre de cigarettes déclarées.

Après un recul de trois mois et un an après l’intervention chirurgicale, les groupes obèses et non obèses ont obtenu des résultats fonctionnels acceptables en ce qui concerne les membres supérieurs, ce qui est proche de ceux de la population générale. Les deux groupes étaient également similaires en ce qui concerne l’amplitude des mouvements et l’alignement osseux. Au bout de trois mois, les fumeurs ont présenté des résultats plus défavorables en ce qui concerne la fonction du bras, de l’épaule et de la main et un pourcentage moins élevé de fractures guéries, mais ces effets se sont améliorés au cours de l’année. Les complications étaient similaires d’un groupe à l’autre.

Lire Aussi: Les Bienfaits Sanitaires de L’hormone de Croissance?

« De manière générale, nous avons constaté que la chirurgie des fractures déplacées du poignet chez les patients obèses et ceux qui fument permet d’obtenir d’excellents résultats cliniques et radiographiques », a déclaré Tamara D. Rozental, MD, Chef du Service de Chirurgie de la Main et des Membres Supérieurs au BIDMC, Professeur en Orthopédie à Harvard Medical School. « Nos résultats montrent que le traitement des fractures du radius distal chez les patients obèses et les fumeurs est sûr, et que ces patients peuvent être traités comme la population générale avec des résultats comparables à long terme. Leurs résultats à court terme, cependant, démontrent une plus grande proportion d’invalidité et, chez les fumeurs, une consolidation plus lente de la fracture. »

Rozental a insisté sur le fait que l’obésité et le tabagisme sont actuellement considérés comme les deux principales causes évitables de problèmes de santé dans les pays développés, et que ces deux facteurs de risque peuvent être modifiés. « C’est pourquoi nous croyons que les interventions axées sur la perte de poids et le sevrage tabagique devraient être privilégiées quand cela est possible », dit-elle.

Références

https://www.jhandsurg.org/article/S0363-5023(19)31362-0/fulltext

Leave a Reply