Comment les médecins traitent-ils la baisse de libido chez les femmes ?

Avec l’âge, la diminution de la libido est un problème commun aux hommes et aux femmes. Chez les hommes, la consommation de medicament telles que le Viagra, les suppléments de testostérone sont courants. Mais les femmes qui prennent des médicaments pour traiter leur baisse de libido sont peu nombreuses.

femme ménopausée

Femme Ménopausée

Les femmes sont plus sujettes aux déséquilibres hormonaux lors des cycles menstruels, de la grossesse, de l’allaitement et de la ménopause. Chacun de ces facteurs peut modifier de manière significative les hormones d’une femme, réduisant ainsi sa libido.

Toutefois, pour les femmes qui cherchent de l’aide pour améliorer leur libido, les chercheurs ont trouvé une gamme de médicaments très efficaces, qui sont énumérés ci-dessous.

Addyi (Flibanserin)

Addyi se présente sous forme de comprimés. Il s’agit d’un médicament sur ordonnance mis au point pour traiter le trouble du désir sexuel hypoactif (faible) chez les femmes. Il existe des critères pour obtenir une prescription d’Addyi. Seules les femmes en âge de procréer, sans antécédents de trouble similaire, et se plaignant d’une libido faible dans toutes les situations sexuelles peuvent se voir prescrire ce médicament. En outre, ce médicament n’est pas destiné aux femmes dont le faible désir sexuel est attribué à un autre problème de santé mentale ou médicale. On a constaté que la prise quotidienne améliore considérablement la libido des femmes.

Vyleesi (Bremalanotide)

Vyleesi (injection de brémélanotide) est un agoniste du récepteur de la mélanocortine. Il a été approuvé par la FDA pour le traitement des femmes préménopausées souffrant d’un trouble du désir sexuel hypoactif généralisé (HSDD). Le HHSD est caractérisé par une diminution du désir sexuel entraînant une détresse mentale importante ou des problèmes personnels. Il n’est pas indiqué pour les femmes dont la faible libido est due à une condition médicale ou psychiatrique coexistante, à des problèmes relationnels ou aux effets secondaires d’autres médicaments.

DHEA vaginale

La déhydroépiandostérone (DHEA) est un traitement vaginal qui a été étudié avec succès chez les femmes ménopausées ayant une faible libido. On pense qu’elle agit localement pour améliorer les symptômes tels que la diminution de la sensibilité, sans affecter la physiologie systémique. La DHEA est naturellement synthétisée par la glande surrénale, mais elle diminue avec le vieillissement.

Testostérone

La testostérone pour traiter la baisse de la libido n’est pas recommandée par la FDA car aucune étude n’a rapporté d’amélioration significative. En outre, elle peut entraîner de nombreux effets secondaires tels que l’acné, la pilosité faciale masculine, les sautes d’humeur et la perte de cheveux.

Toutefois, ces médicaments ne sont pas recommandés chez les femmes dont la cause de la diminution de la libido est attribuée à des problèmes psychologiques, notamment des problèmes d’image corporelle, des expériences sexuelles antérieures indésirables, des problèmes de relations ou de confiance. Dans ces cas, il peut être plus efficace pour les femmes de consulter un psychiatre ou un expert en santé mentale

Références

What help is available for low sex drive in women?

Leave a Reply